2021

RHIZOME

Coffret 2021

Éditions Filigranes

AUTEUR.E.S: Grégoire Eloy, Myriem Karim, Laure Winants
TEXTES: Fabien Ribery

Format: 170 x 250 mm
Langues: Français/Anglais
Prix: 25,00 €
Tirage: 500 exemplaires
ISBN: 978-2-35046-549-4

#13 «Ossoue» (Grégoire Eloy)
#14 «L’empreinte des millénaires» (Myriem Karim)
#15 «Albedo» (Laure Winants)

Extraits des textes de Fabien Ribery

""Un nuage de buée cache le visage du nouvel explorateur, frère en audaces de tous ses prédécesseurs. Il faut être là, seul, alors que la glace craque et que les nuages bouclent tout horizon. Il faut faire l’épreuve du glas intérieur, de la peur, du danger de solitude en un territoire aussi fascinant qu’hostile. L’image obtenue est le fruit d’une endurance, d’une obstination, probablement d’une folie. C’est un défi, une démesure, une part d’inconcevable. À quoi bon ? disait Beckett. Bon qu’à ça, répondent tous les artistes de nécessité se confrontant avec l’irreprésentable, l’absolu, le gouffre introspectif. Il y a des halos, des lueurs sublimes, des fantômes en suspension comme des cristaux célestes. Prises à hauteur de corps humain ou par satellites de l’au-delà de la stratosphère, les photographies du glacier montrent une surface où se perdent raison et repères."

Grégoire Eloy

"Comment regarde-t-on un territoire ? À quels signes faut-il se fier ? Comment lire les plis de la nature, ses cassures, ses cris ? Que veulent dire ces marques ? Et ces couleurs ? Et ces formes étranges ? Comment établir des critères objectifs ? À quelles échelles se vouer ? Ayant choisi la zone de Gavarnie, livre de géologie à ciel ouvert, comme terrain d’exploration, Myriem Karim a décidé de questionner trois spécialistes de leur discipline : un géologue, un géomorphologue et un géographe. En intitulant son projet L’Empreinte des millénaires, la jeune artiste n’a pas seulement observé des surfaces minérales, mais a interrogé l’épaisseur même du temps, sa profondeur, son énergie tellurique, sa dynamique."

Myriem Karim

"La montagne est vivante, elle bouge, se transforme, se réinvente, s’adapte. C’est un grand tohu-bohu permanent et généralement invisible si l’on ne prend garde aux traces et indices qui en parsèment la surface. On la croit fixe, installée confortablement en ses cimes et reliefs, mais elle ne cesse de s’exprimer, de témoigner, de se déplacer."

Laure Winants
FR