À propos

À PROPOS

Il est vrai qu’à première vue, tout oppose photographie et science : elles n’ont ni le même objet, ni les mêmes méthodes et finalités. Si la première convoque le sensible et les imaginaires, la seconde s’inscrit dans la raison et la réalité. Et pourtant, à y regarder de plus près, elles ont en commun de questionner le monde en rendant visible l’invisible, repoussant les frontières de la connaissance, donnant à voir autrement.

Créée fin 2015, la Résidence 1+2 a pour ambition de faire se rencontrer des personnes qui à priori n’avaient aucune chance de dialoguer ensemble. À mi-chemin entre création et partage des savoirs, elle associe la photographie avec les sciences, produit, valorise et promeut une photographie d’auteur en liens étroits avec un patrimoine scientifique exceptionnel présent à Toulouse, sur le département de la Haute-Garonne et en région Occitanie.

Les photographes en résidence s’inscrivent pleinement dans cette dynamique pluridisciplinaire explorant de nouveaux espaces de créations. Soutenus dans leurs recherches par des institutions et des scientifiques inscrits sur le territoire métropolitain, départemental et régional, ils.elles nous offrent leur subjectivité sur des surfaces sensibles multiples et renouvelées – photographies, détournements d’images, fictions, dessins, écritures, installations – dans une relecture assumée du réel. La Résidence 1+2 souhaite ainsi créer, dans un esprit collaboratif et participatif, les conditions idoines permettant la fabrication de contenus sensibles.

À Toulouse, photographes et scientifiques partagent des réflexions et des ressources, composent des savoirs inédits dans une sorte de fabrique des possibles. À une époque où les frontières s’effritent entre toutes les disciplines, réunir dans un même projet artistes et scientifiques, c’est les inviter à unir leurs forces, à impulser de nouvelles transversalités, à renouveler les formes créatives pour nous aider, ensemble, à mieux comprendre et agir face aux enjeux du monde contemporain. C’est aussi interpeller chaque citoyen et construire avec lui de nouvelles réflexions pour de nouvelles pratiques.

Les photographes en résidence s’inscrivent pleinement dans cette dynamique pluridisciplinaire explorant de nouveaux espaces de créations. Soutenus dans leurs recherches par des institutions et des scientifiques inscrits sur le territoire métropolitain, départemental et régional, ils.elles nous offrent leur subjectivité sur des surfaces sensibles multiples et renouvelées – photographies, détournements d’images, fictions, dessins, écritures, installations – dans une relecture assumée du réel. La Résidence 1+2 souhaite ainsi créer, dans un esprit collaboratif et participatif, les conditions idoines permettant la fabrication de contenus sensibles.

À Toulouse, artistes et scientifiques partagent des réflexions et des ressources, composent des savoirs inédits dans une sorte de fabrique des possibles. À une époque où les frontières s’effritent entre toutes les disciplines, réunir dans un même projet artistes et scientifiques, c’est les inviter à unir leurs forces, à impulser de nouvelles transversalités, à renouveler les formes créatives pour nous aider, ensemble, à mieux comprendre et agir face aux enjeux du monde contemporain. C’est aussi interpeller chaque citoyen et construire avec lui de nouvelles réflexions pour de nouvelles pratiques.

Philippe GUIONIE

Directeur de la Résidence 1+2

FR