2020

EMANUELA CHERCHI

HORS LES MURS #4

«ADOLESCERE»

La vie de chaque personne est caractérisée par des moments de transition. Il s’agit souvent de moments charnières marqués par des changements critiques qui permettent de passer d’une façon d’être à une autre. Ces périodes sont fondamentales, car sans changement il n’y a pas d’évolution. L’adolescence est peut-être le plus emblématique de ces moments. Véritable rite de passage, cette période intermédiaire entre l’enfance et l’âge adulte, correspond à une phase de transformation physique et mentale essentielle pendant laquelle l’individu s’approprie une nouvelle identité. L’adolescence est un moment de transition où l’on perd son enfance pour aller vers l’inconnu, et son souvenir nous accompagne toute la vie.

Invitée conjointement par l’association Le Capech à la Cote à Castelnau d’Estrétefonds et par la Résidence 1+2, pour créer un projet photographique sur la jeunesse, la photographe Emanuela Cherchi a décidé de se focaliser sur ce passage, ce temps suspendu entre deux réalités, et de faire participer activement les adolescent·e.s rencontré·e.s sur place. Ces derniers ont photographié des moments qui traversent leur vie avec des appareils argentiques jetables, dessiné, et témoigné lors d’entretiens enregistrés, dialogues entre eux, ou avec la photographe. Ces différents supports seront présents lors de l’exposition et dans une mini-édition.

Au cœur de ce projet, il y a la volonté d’aller à la rencontre et d’interroger ces adolescent·e.s d’aujourd’hui, de faire en sorte qu’ils participent au processus de création dans un concept de représentation de soi. Le résultat final est une réalisation collective aux multiples facettes qui mélange les langages et les points de vue d’adolescent·e.s qui se questionnent sur ce que leur image raconte d’eux même.

En partenariat avec la Drac Occitanie, la mairie de Castelnau d’Estrétefonds, la médiathèque Rémy Peyranne, la communauté des communes du frontonnais, Loisir éducation et citoyenneté, l’Ecole des Sens, le Capech à la Cote.

EMANUELA CHERCHI : Née en 1988 à Sassari (Sardaigne), Emanuela Cherchi est photographe. Après des études en sciences de l’information et de la communication, elle poursuit ses études en photographie à l’Istituto Italiano di Fotografia de Milan (Italie). En 2014, elle déménage à Montpellier (France) où elle approfondit ses études en Master d’Histoire de l’art. Son mémoire de fin d’études porte sur la photographie et la notion de l’intime. Elle est cofondatrice de l’association montpelliéraine Corpo Opaco qui se focalise sur l’exploration des pratiques photographiques contemporaines. À titre personnel, ses projets photographiques engagent une réflexion sur le portrait et sur la relation qui s’instaure entre le photographe et le sujet photographié. Sa dernière série Nyctalopie est présentée au festival Les Nuits Photographiques de Pierrevert et elle expose en 2019, Campana di Vetro au BiFoto Festival della Fotografia à Mogoro, en Sardaigne. Ses séries incluent souvent des interactions avec d’autres créatifs (poètes, musiciens, écrivains ou modèles).

Elle vit et travaille entre Montpellier et la Sardaigne.

FR