2018

L’ORIGINE MANQUANTE

Coffret 2018

Éditions Filigranes

AUTEUR.E.S : SMITH, Camille Carbonaro, Prune Phi
TEXTES : Dominique ROUX,
enseignant, critique et historien de la photographie

Format: 175 x 250 mm
Langues: Français/Anglais
Prix: 25,00 €
Tirage: 500 exemplaires
ISBN : 978-2-35046-457-2

#7 «Astroblème» (SMITH)
#8 «Appelez-moi Victoria» (Camille Carbonaro)
#9 « Appel Manqué » (Prune Phi)

Pour cette troisième édition, la quête de l’origine relie les travaux des trois artistes résident.e.s : SMITH, Camille Carbonaro et Prune Phi. Sous la forme d’une enquête photographique, le trio explore la part introuvable de leur identité, localisée dans le cosmos, les migrations italiennes ou la diaspora vietnamienne. Leurs réponses respectives à la fois visuelles et textuelles composent la quintessence de ce coffret intitulé L’Origine manquante.

Dans la continuité de son projet « Désidération », SMITH réalise «Astroblème», opéra photographique co-écrit avec l’écrivain Lucien Raphmaj. «Astroblème» (mot composé de ástron (« astre ») et de blêma (« coup »), qui désigne l’ensemble des traces laissées par l’impact d’une météorite ou d’un astéroïde sur Terre) réunit textes et images pour relater les péripéties croisées d’un humain désidéré, interprété par Heriman Avy, et d’une météorite martienne, NWA 10170, en transit entre deux mondes.

Extraits des textes de Dominique Roux

Pourquoi avoir (dé)laissé ses racines à la frontière ?» s’insurge Camille Carbonaro à l’adresse de ses ancêtres, provoquant ce manque d’air italien dont l’absence, «La Part manquante», la mine de l’intérieur et qu’elle nomme «névrose mémorielle». Alors elle cherche et fouille en s’appuyant sur les quelques traces de sa propre histoire mais se nourrissant aussi, sous forme d’enquêtes, de celles d’autres immigrés, ses semblables, ses frères. Quête psychique mais aussi mystique donnant lieu à différents rituels, photographiques ou performatifs, auxquels elle se livre et dont elle assume, entre fiction et réalité, croyance, doute et poésie, la part de conduite magique…

Camille Carbonaro

Lors d’un voyage en Californie, elle a pu constater que la mémoire du pays d’origine était vécue différemment d’un côté et de l’autre de l’Atlantique mais aussi que la nouvelle génération ne s’intéressait pas de la même manière à la culture de leurs parents lorsqu’il s’agissait de perpétuer les traditions, les croyances ou conserver la langue. C’est donc ce lien mémoriel à la fois transcontinental et transgénérationnel qu’elle interroge dans son travail en questionnant à Toulouse des neurologues et des psychiatres pour comprendre comment la mémoire sensorielle et gestuelle pouvait passer d’une génération à une autre. Elle aborde avec eux les notions de souvenirs conscients mais aussi inconscients, vrais ou faux, les symptômes post traumatiques, dénis de mémoire, mémoire défaillante, susceptibles de faire obstacle, d’obturer ou de révéler les traces d’une culture familiale…

Prune Phi
FR