2024

SIDONIE RONFARD

Née en 1996 à Paris, Sidonie Ronfard est photographe et plasticienne, diplômée de l’ENSAD (secteur photo-vidéo). 

Elle est lauréate du Prix de La Jeune Photographie Européenne en 2019 avec la série « Perte de feu » qui propose des impressions sur papier transfert passé sous presse chaude à 200 degrés. Elle participe ainsi à sa première exposition à la Cité des Arts à Paris. 

En 2019, elle participe au Master Photography de l’Aalto University en Finlande. Une collaboration naît avec le collectif Ways of knowing qui donne ensuite lieu à deux expositions : l’une à Tampere, Finlande, et l’autre à la galerie Neurotitan à Berlin en 2022. La même année, Sidonie participe à une résidence artistique à bord du bateau Marion Dufresne en collaboration avec l’IFREMER. Son travail est exposé à la Villa de la Région à Saint-Denis en 2023, premier regard sur la convergence entre art et sciences. 

En 2023, Sidonie a été finaliste du Prix AMMA (Prix pour l’Art contemporain), une reconnaissance cumulée à une exposition au Bastille Design Center à Paris. Cette expérience lui a permis d’approfondir les notions de transparence et de superposition avec une installation associant structure en métal, sublimation et papier transfert « Emotional overlap II ». 

Chaque objet ordinaire ou visages rencontrés devient une source d’inspiration. Son travail s’attarde sur la création d’états d’âme universels autour de textures, sensations et intuitions. Les natures mortes deviennent des tableaux évocateurs, et les portraits, des fenêtres de pensées. Le spectateur est invité à contempler l’invisible, la matière qui nous enveloppe. 

Sa démarche artistique s’inscrit dans un dialogue entre la perception humaine et ce qui nous échappe. Quelles sont les véritables limites de la vision, de nos intuitions et de nos émotions ?

Sidonie Ronfard est lauréate de la Factory #14 “INCERTITUDE” en partenariat avec le CIMI à Toulouse.

Sidonie Ronfard est lauréate de la Factory #14 “INCERTITUDE” en partenariat avec le CIMI à Toulouse.

La résidence a lieu de mars à début juillet au CIMI (Centre International de Mathématiques et Informatique) de Toulouse. Elle réunit les membres de l’Institut de Mathématiques de Toulouse (IMT), de l’Institut de Recherche et Informatique de Toulouse (IRIT) et de six équipes du Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS). Ces trois unités sont des laboratoires de recherche sous la tutelle du CNRS et des composantes de l’Université de Toulouse.

FR