2017

ADRIEN BASSE-CATHALINAT

HORS LES MURS #1

HORS LES MURS #1 «TRAVERSÉE SAUVAGE»

Partagée entre nature et industries, la commune de Castelnau d’Estrétefonds est depuis une décennie en profonde mutation, tout comme sa population, devenue rurale et urbaine à la fois.

Adepte de thématiques liées à l’identité et la culture, j’ai noté que cette situation de changements soudains et intenses rend difficile toute appropriation de ce territoire bivalent par l’oeil nouveau.Lors de cette exploration paysagère subjective, les sensations de vie sauvage restaient omniprésentes, comme en témoignent les nombreuses apparitions et traces animales qui ont jalonné ma traversée, et ce malgré la proximité des infrastructures industrielles et l’activité intense inhérente. J’ai donc décidé, non pas d’adopter une vision humaine due à ma condition de photographe, mais d’observer les modifications paysagères depuis une position animale. Ce changement de référentiel interroge ainsi le spectateur sur la vision que l’homme peut avoir de son territoire, remettant en question la notion même d’identité et d’appartenance. Depuis les zones préservées de nature, les traces humaines laissées dans son environnement apparaissent comme autant de traversées de ce paysage. Je me suis attaché à rechercher les formes géométriques quasiment inexistantes à l’état naturel, ces formes devenant la signature du passage et de l’activité humaine. Pour cette résidence photographique, j’ai choisi le support polaroid en utilisant la technique du transfert d’émulsion, passant d’une étape de déstructuration de l’image à un réassemblage plastique de panoramas. Le rendu final correspond à ce sentiment instable de l’état de transition dans lequel se trouve ce territoire traversé, l’emploi du noir et blanc renforçant la vision animale, sauvage et brute de l’observateur naturel.

La Résidence 1+2 Hors les murs #1 est réalisé en partenariat avec l’association « Le Capech a la Cote » avec le soutien de la Mairie de Castelnau d’Estrétefonds et The Impossible Project.

ADRIEN BASSE CATHALINAT : Né à Pau en 1989, il est diplômé en 2013 de l’école de photographie Studio M de Montpellier. Depuis plusieurs années, il développe une démarche photographique personnelle sur les thèmes de l’environnement et plus particulièrement sur le massif pyrénéen. Sensible aux aspects physiques du médium photographique, il multiplie les supports d’expressions en associant expositions, résidences de création et de médiation, édition de photographies et de textes, œuvres sonores. Adrien Basse Cathalinat vit actuellement entre Toulouse et le Béarn.

FR