2022

JEAN LARIVE

FACTORY #10

En binôme avec la géographe Anaïs Marshall, il réalise la série « D’entre deux eaux » en partenariat avec le laboratoire LISST et le CNRS Occitanie Ouest.

Ils travaillent ensemble dans la région du Minervois sur les impacts humains et paysagers des crues dans un contexte de changements climatiques. 

Laboratoire LISST

Le LISST (Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités,    Sociétés, Territoires) est une Unité Mixte de Recherche en Sciences Humaines et Sociales à large couverture thématique qui relève des sections 36, 38 et 39 du CNRS. Il est situé à la Maison de la Recherche sur le campus du Mirail de l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Le LISST a pour tutelles l’Université Toulouse – Jean Jaurès, le CNRS, l’EHESS et l’ENSFEA.

Le projet scientifique du LISST est de contribuer globalement à la compréhension des dynamiques des sociétés contemporaines. Il s’intéresse aux :
– Solidarités : sous toutes leurs formes, qu’il s’agisse d’agencements spontanés ou de dispositifs publics,
– Sociétés : globalisation, innovation, fragmentation, diversité des mondes sociaux et économiques, recompositions des inégalités,
– Territoires : considérés non pas comme une simple “surface” de déploiement mais comme une composante des dynamiques sociales.

Jean Larive est un photographe français, né en 1969. Diplômé de la Sorbonne, il a d’abord enseigné la philosophie en lycées avant de se tourner en 2010 vers la photographie. Son approche du réel se nourrit de références culturelles et littéraires et sa pratique photographique aime autant s’engager dans l’action que questionner nos représentations.

Il privilégie les sujets longs dans une démarche documentaire – l’accueil des étrangers dans la société française, l’accès à l’éducation, les mémoires singulières et multiples des conflits du XXe siècle ou la poétique des espaces et des territoires. Son intérêt pour l’action publique l’a amené à collaborer à plusieurs “missions” photographiques, pour l’UNESCO (Journey to school, 2013), le CNAP (Réinventer Calais, 2016) ou, cette année, au sein de la grande commande de la BNF. Membre de l’agence Myop depuis 2016, il y a développé une pratique éditoriale ambitieuse (collection des Myopzines, ouvrages collectifs). Attaché à réfléchir et transmettre la photographie et ses usages, il est chargé de formation à l’EMI-CFD, de cours à l’Université Evry-Val d’Essonne et il anime régulièrement ateliers et workshops.

FR